/// 27 février 2017 ///

Jan Garet AKA Krsn

MEA_KRSN

Il a connu la belle époque du graffiti à Paris post an 2000, où le tag était omniprésent et les rideaux de fer couverts de flops. Dans cette vague entièrement dédiée aux lettres, KRSN se distinguait avec des personnages originaux.

Après plus de 20 ans de graffiti, l’envie est toujours là, il continue de peindre pour le plaisir.

Entretien avec Jan Garet / KRSN

Peux-tu te présenter?
Je suis directeur artistique, illustrateur et je peins parfois sur les murs. J’ai débuté cette activité dans une petite ville de province isolée de tout en 1989-90, Vichy. Il fallait vraiment sortir les rames pour peindre et le fait d’être un grand nigaud d’ado empoté n’a pas aidé. Depuis ça va un peu mieux.

Que ça soit sur papier ou sur mur, le noir et le blanc sont prédominants dans ton travail. Pourquoi ce choix?
C’est plus facile à gérer, je ne suis pas un grand coloriste. J’aime le dessin, le trait, l’effet maximum avec le minimum.

Au début des années 2000, tu peignais principalement des personnages. Ces dernières années, tu as plus expérimenté dans le lettrage. Qu’est-ce qui a motivé ce changement?
Je n’ai jamais arrêté de peindre des lettres, mais c’est pas mon fort, mon trait ne s’y prête pas vraiment et je n’ai rien de spécial à apporter dans cette direction. Mais depuis peu, je mélange l’écriture que j’ai développé avec les personnages et les formes de l’alphabet. Où alors je compose une pièce qu’avec les éléments ornementaux du graffiti, sans lettres. En réalité j’aime expérimenter et collectionner les écritures différentes.

Tu as même fais des pièces avec ton vrai nom. C’est quoi la démarche?
Si je m’étale sur internet, j’imagine que c’est très facile de faire coïncider un pseudo avec une adresse IP.

Quelles sont tes sources d’inspiration?
Je peins depuis longtemps, je suis passé par plein de phases et forcément par plein de sources d’inspiration. J’en découvre tous les jours. Mais en général c’est la figuration et le trait sensible.

Des projets à venir?
Les carrés de soie de chez Teorema.

/// Son site ///

/// Son instagram ///


PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest