/// 28 avril 2014 ///

Warhol et les disquettes perdues

MEA_Warhol

Tout part d’une vidéo postée sur Youtube où l’on voit Andy Warhol faire la promotion de l’Amiga 1000 lors d’un conférence de presse en 1985. Le père du Pop Art se montre très à l’aise avec l’outil et réalise un portrait de Debbie Harry grâce à une webcam et un logiciel de retouche d’image, assez élaboré pour l’époque.

Il y a 3 ans, l’artiste Cory Archangel, fan de Warhol, tombe sur cette vidéo et se met en quête : il en est certain, quelque part se trouvent des œuvres numériques de Warhol.

Bingo! C’est au musée Andy Warhol de Pittsburgh, la ville natale du pop artist, que l’on retrouve une boite contenant des disquettes. Hélas, le format de disquettes de l’époque est loin d’être facile à exploiter, Cory Archangel se rapproche alors du Carnegie Mellon University Computer Club. La bande de geek réussit enfin à extraire les fameuses peintures digitales du maître et voici le résultat!

Crédit : The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc


PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest